FANDOM


Tamaure

Nation occupant les territoires les plus à l'ouest du monde connu. Leur société est le fruit de nombreuses années de travail acharné pour créer une communauté utopique fonctionnelle. Il semblerait que, jusqu'à présent, les Tamaures aient bel et bien réussit leur pari. C'est un peuple étrange, à la fois très pragmatique et rêveur, éduqué et paysan.

Territoire:

  • prairies à l'ouest

Croyance:

  • Honorent les arbres-passeurs.

Spécialisations:

  • Agriculture, gestion, ingénierie, enchanteurs.

Organisation de société:

  • République. Le prince/princesse s'occupe de la haute-gestion de la cité. Mandat d'un an, choisit au hasard parmi les citoyens lettrés.

Caractère:

  • Plus grande qualité pour un Tamaure: altruisme
  • Pire défaut pour un Tamaure: égoïsme

Brève histoire

  • Histoire: Suite à la première percée Ozgaroth jusqu'à Valador en l'an 95 et à la victoire Valadorienne en 97, une partie des citoyens de la ville décide de quitter l'agglomération pour fuir encore plus loin à l'ouest. Ils fonderont la République en l'an 100. Ils créèrent ensemble une société communautaire parfaite où la possession personnelle n'existe pas, sans monnaie, sans noblesse.
  • Ils refusèrent une première fois de soutenir l'armée Valadorienne, sous le règne d'Auffroy Valador.
  • Ils combattirent Valador sous le règne de Bastien Valador, refusant une seconde fois d'aider l'Empire en nourrissant ses troupes. Ils signèrent un traiter de paix lorsqu'une partie de la forêt sacrée prit en feu suite à l'attaque des fils et des filles du dragons. La princesse Daeryan et son sénat négocièrent de devenir un Royaume et non une province de l'Empire, en échange d'aider le roi Bastien Valador et sa femme Nevari sin Asharil à concevoir un enfant. Grâce à l'aide d'une équipe des plus grands enchanteurs Tamaures, la reine Valadorienne tomba enceinte dans les jours qui suivirent l'entente.
  • Les Tamaures refusèrent de participer directement à la guerre contre les Hadodrim lors du règne d'Ambroy Valador. Il exécutera publiquement le prince Camoryn de la cinquième Maison, forçant une nouvelle élection. Cinq princes et princesses refuseront la demande de l'Empereur, connaissance le même sort que Camoryn. Le sixième, Athaedd de la trente-deuxième Maison, accepta la demande du roi. Les citoyens et les membres du sénat acceptèrent de suivre la volonté de leur nouveau prince pour s'éviter des plus grands troubles avec l'Empire. Les meilleurs enchanteurs Tamaures furent envoyés au front pour percer la forteresse de Karak Laar.

Fonctionnement de la communauté:

Organisation politique

  • Les cités sont construites selon le même plan et ayant la même grandeur. Une nouvelle cité est construite au besoin dépendamment des variations de populations.
  • Cités divisées en quatre quartiers, au centre se trouve le sénat.
  • L'iphistète est le chef de 60 citoyens et leurs enfants. Ce regroupement forme une Maison, nommée en ordre numérique en commençant par la maison habitant le quartier à gauche de l'entrée de la ville (on les désigne première Maison, deuxième Maison, troisième Maison, ainsi de suite.) L'iphistète est choisit au sort parmi chaque famille et change à tous les ans. Le rôle de l'iphistète est de s'assurer que tous travaillent bien et de régler les conflits mineurs au sein de chaque famille.
  • Le sénateur est le chef de 10 iphistètes. Les sénateurs sont nommés à tous les ans mais on ne les changes pas sans grave motif.
  • Prince/Princesse: grand gestionnaire de la cité, il/elle est pigé au hasard tous les ans parmi les citoyens lettrés (citoyens ayant décidés volontairement de s'éduquer dans l'art de la gestion et ayant des connaissances en mathématique et en économie.) Le prince/princesse habite dans une demeure de la cité et prend ses repas en commun comme tous les autres citoyens.
  • Le prince et les sénateurs se réunissent tous les trois jours au sénat pour discuter des affaires courantes de la cité, en compagnie de cinq iphistètes choisit au hasard et différents à chaque séance.
  • Les questions importantes soulevées par le sénat sont transmises à tous les iphistètes qui transmetterons celles-ci à leur Maison, puis feront le rapport des opinions au sénat.
  • Il est interdit de discuter d'une proposition le jour même où elle est proposée.

Organisation quotidienne

  • Tous les citoyens sont ouvriers et doivent apprendre au minimum l'un des métiers de base: tisser le lin, potier, maçon, travailler le bois ou les métaux.
  • Il y a six heures de travail dans la journée. Trois heures avant le diner, deux heures de repos, suivit de trois heures de travail.
  • Des cours publiques sont donnés tous les matins avant le travail.
  • Les ouvriers peuvent accéder à la classe des lettrés s'ils réussissent à acquérir une éducation suffisante dans leurs loisirs.
  • Tous les citoyens sont tenus de faire trois ans de service agricole. Les plus anciens enseignent aux nouveaux venus. Les familles agricoles sont composées de 40 individus dirigées par un iphistète. Durant les moissons, les iphistètes des campagnes se rendent aux villes pour signaler le nombre de bras dont ils auront besoins. Si le ciel est clément, tout est récolté en un jour. Les citoyens qui prennent goût à la vie de fermier peuvent rester un mandat supplémentaire (pour un total de six ans).
  • Chaque citoyen à sa propre maison. Les enfants restent avec leur mère ou avec leur père. Un citoyen reçoit sa propre demeure à l'âge de 16 ans. Chaque demeure possède son propre jardn et les citoyens sont encouragés à en prendre grand soin.
  • Les citoyens se font attribuer une nouvelle demeure au hasard ailleurs dans la cité tous les huit ans (pour ne pas créer de sentiment d'appartenance à un quartier ou à une Maison).
  • Une Maison occupe une rue (60 citoyens et leurs enfants.) Au centre se trouve un grand hôtel où sont pris les repas en commun.
  • Les esclaves dont le travail de cuisine plus demandant physiquement. Les femmes et les jeunes enfants s'occupent de cuisiner, de servir et desservir les mets (travail fait en alternance par des femmes différentes.) À table, les jeunes sont assis en alternance avec les plus vieux.
  • Les boucheries sont hors des murs de la ville. Seuls les esclaves sont bouchers. Seuls les esclaves pratiquent la chasse.
  • Les esclaves sont des anciens citoyens coupable de grands crimes ou des condamnés à mort d'autres pays. Ils portent des chaînes et ont l'oreille droite mutilée avec les cheveux rasés au-dessus de cette oreille.
  • Les hôpitaux sont à l'extérieur de la ville. Les femmes accouchent cependant à l'intérieur de la ville, dans des salles prévues à cet effet. Les naissances sont contrôlées grâce à des herbes.
  • Le mariage n'existe pas et les unions sont libres.
  • Un étrangé peut être admis dans la cité s'il se soumet au mode de vie et peut devenir citoyen après trois années d'intégration à la société. Cependant, il ne pourra pas avoir un rôle politique plus haut qu'un iphistète.
  • Tous les premiers jours du mois, des jeux et des tournois sont organisés entres les différentes Maisons.
  • La République de Tamaure fait le commerce du superflu avec les nations étrangères. L'argent sert à importer les quelques minéraux qui ne peuvent être trouvés sur le territoire. Le reste est conservé pour engager des mercenaires en cas de guerre.

Coutumes spéciales

  • Les arbres-passeurs: Lorsqu'un Tamaure meurt, ses cendres doivent être déposés au pied des arbres-passeurs pour que son âme retourne dans le cycle de réincarnation. Le Tamaure qui vient de mourir peut posséder l'un de ses proches pour les prochains 24 suivants sa mort. Il utilisera ce temps pour dire aurevoir à sa famille mais surtout pour désigner le pèlerin qui ira porter ses cendres aux racines des arbres sacrés.

Costume traditionnel:

  • Vêtements peu ornementés, larges tuniques amples, le plus souvent de couleur neutre ou unie.
    5104e0757951af959ce3c2c8a2660b33

    Exemple de tunique Tamaure

Personnages illustres

  • Addreanry, premier prince de la République de Tamaure.
  • Arefindel Fildegast, eldar auteur de l'Utopie, oeuvre sur lequel se sont basés les fondateurs de la République pour construire leur système de société.
  • Princesse Daeryan de la deuxième Maison, ayant refusé d'aider Valador dans leur effort de guerre. Génie stratège, elle aurait mené son peuple à la victoire si ce n'avait été de l'attaque fourbe contre les arbres-passeurs. C'est également elle et son sénat qui négocièrent les termes avantageux de l'admission de la République au sein de l'Empire.
  • Prince Camoryn de la treizième Maison, ayant préféré mourir pour ses convictions plutôt que d'envoyer les citoyens enchanteurs de la République au front.
    B0864a72ff67fa59d0fc6f20cb1a6b0d

    Exemple d'habit d'une lettrée Tamaure

Noms Tamaure

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.